Comment fonctionnent les cycles du sommeil ?

Notre nuit est réglée par les cycles du sommeil. Ces cycles se divisent en différentes périodes qui ont leur propre particularité et surtout une importance spécifique. A quoi servent les cycles du sommeil et comment fonctionnent-ils ? Suivez nos explications pour mieux comprendre le fonctionnement de votre sommeil.

À quoi sert le sommeil ?

Pendant la journée, le cerveau d’un humain est en constante stimulation. Selon les moments de la journée et notre état, notre cerveau est en activité plus ou moins intense. Être réveillé correspond à la phase la plus active du cerveau humain. Les stimuli sollicitent notre cortex qui a besoin d’énergie pour fonctionner. Cet état ne peut pas être constant. Le sommeil joue un rôle essentiel, car il permet au cerveau de se reposer.

Quels sont les cycles du sommeil ?

Le sommeil est simplement un état de conscience de notre corps et plus spécifiquement de notre cerveau. On reconnaît le sommeil par une baisse du tonus musculaire et une baisse de la vigilance. Plusieurs cycles se succèdent pendant notre sommeil. Chaque cycle revient successivement plusieurs fois durant la nuit. Un cycle de sommeil dure environ 90 minutes.

Stade 1 du sommeil : l’endormissement

Le premier cycle du sommeil est lorsque vous vous endormez. Cet état fait la transition entre l’éveil et le sommeil. Ce stage est court mais surtout fragile. Une simple petite stimulation peut retirer les effets de l’endormissement. L’éveil reprend alors le dessus.

Stade 2 du sommeil : le sommeil léger

Une fois entré dans le sommeil, vous êtes dans une phase d’endormissement léger et lent qui dure environ vingt minutes. Cette étape permet de passer de l’état de sommeil léger à celui de sommeil profond.

Stade 3 du sommeil : le sommeil profond

Le sommeil profond est une phase importante de la nuit. À ce stade, vous entrez véritablement dans le sommeil réparateur. Vous êtes dans la phase de “récupération”. L’activité cérébrale ralentit et permet le repos du corps et du cerveau.

Il est souvent difficile de réveiller quelqu’un pendant un cycle de sommeil profond. Ce stade du sommeil dure environ une heure avant de passer à la phase de sommeil paradoxal.

Stade 4 du sommeil : le sommeil paradoxal

La phase paradoxale du sommeil est la plus intense au niveau du cerveau. Généralement, on repère cette étape par de nombreux mouvements oculaires (aussi appelés REM pour “rapid eye movements”). Le corps reste inerte, comme paralysé, mais le cerveau fonctionne au maximum de ses capacités. C’est un paradoxe pour le corps, d’où le nom de sommeil paradoxal.

Durant la phase de sommeil paradoxal, nous faisons des rêves. Notre corps se fige pour ne pas vivre nos rêves dans la réalité. Les somnambules ont ainsi une faiblesse dans ce fonctionnement de paralysie du corps pendant le sommeil paradoxal.

La phase du sommeil paradoxal est courte, elle dure entre 15 et 20 minutes.

Pour avoir un sommeil réparateur, votre sommeil doit absolument pouvoir suivre ces étapes dans l’ordre et de manière successive tout au long de la nuit. Les troubles du sommeil apparaissent quand ces cycles ne sont pas suivis.

Quelles sont les méthodes pour bien dormir ?

Vous avez compris le fonctionnement de votre sommeil et vous souhaitez désormais savoir comment avoir un bon sommeil réparateur. Pour suivre naturellement les cycles du sommeil et obtenir une nuit calme et reposante, voici quelques conseils à suivre.

Le respect du rythme de sommeil

Pour respecter son rythme de sommeil, il faut se coucher et se lever tous les jours aux mêmes heures. Peu importe la durée du sommeil dans ce cas, vous avez besoin de régularité dans vos heures de coucher et vos heures de réveil pour habituer votre cerveau à cette routine quotidienne. Votre sommeil s’améliore en respectant cette habitude.

L’importance des rituels

L’humain aime la routine. Aidez-vous à trouver le sommeil en favorisant la quiétude avant de vous coucher. Effectuez un rituel le soir avant de vous mettre au lit et le matin lors du réveil. Ainsi, votre cerveau comprend qu’il est temps de s’endormir et se met en condition pour une bonne nuit de sommeil.

Les routines les plus fréquentes pour apaiser son cerveau avant de dormir sont nombreuses : écriture, méditation, lecture, etc. L’important est de favoriser l’endormissement par une activité douce et reposante.

L’hygiène alimentaire

Une alimentation saine et équilibrée favorise le sommeil réparateur. En prenant soin de votre santé avec ce que vous mangez, votre sommeil s’améliore et vos cycles se succèdent parfaitement. L’alimentation saine aide à la bonne digestion et les nuits sont donc plus calmes et reposantes.

Évitez ainsi les boissons excitantes comme le café, le thé ou l’alcool avant d’aller vous coucher. Ces aliments vont vous empêcher de dormir ou de vous réveiller la nuit pour provoquer une insomnie.